Newsletter     Videos     Downloads     News Archive     Links      

http://www.musikzen.fr

Au delà de l’authentique - Hopkinson Smith redécouvre les suites pour violoncelle de Bach

by Pablo Galonce

N’en déplaise aux zélotes de l’authenticité, il faut savoir parfois trahir la lettre pour mieux trouver l’essence. Hopkinson Smith, qui n’est pas le premier à jouer les Suites pour violoncelle de Bach sur un théorbe, aurait pu attirer sur lui les foudres des gardiens de l’orthodoxie. Mais après avoir écouté sa version, on dirait presque que ces pages ont été bel et bien écrites pour cet instrument. Dans son texte de présentation, le musicien explique pourquoi et comment il s’est emparé des trois premières suites pour les adapter au théorbe. Il ne manque pas d’arguments historiques (Bach lui-même n’a jamais cessé d’arranger et transposer ses propres œuvres) et organologiques pour sa démarche et le choix de son instrument, mais l’essentiel de sa réussite est son jeu. De la Renaissance espagnole aux pages de Weiss, le contemporain de Bach, Hopkinson Smith a déjà montré tout son art, mais ce disque restera sans doute à part. D’un instrument mélodique à un autre polyphonique, la tentation aurait été forte de rajouter des lignes, de multiplier les accompagnements, de faire briller la virtuosité avec force ornements. Il reste au contraire très humble, et privilégie la noblesse d’expression, la sérénité contemplative plutôt que l’éclat. Son souci principal est de bien faire entendre la mélodie plus que de se laisser entraîner par la fougue des danses : ce théorbe chante comme peu de violoncelles savent le faire.

 

 

schedule
discography
reviews
biography
contact
home
Facebook
©2003-2017 Hopkinson Smith All Rights Reserved. Privacy Policy. Website by Analog Method.